une tendance baissière

Cela fait longtemps que le titre INNATE PHARMA n’a pas fait parler la poudre.
Le titre évolue dans une tendance baissière et prennent la direction de la zone de support des 2,17 – 2,19. Je serai à l’achat sur ces niveaux.
On suivra la valeur PIERRE ET VACANCES qui semble se reprendre à partir du support des 15,95.
On continuera de suivre le titre ERAMET.
Les cours sont toujours englués dans le range des 65 – 75,1. Une sortie par le haut de ce range me fera passer à l’achat sur le titre. Un petit ordre APD (ordre à Palier de Déclenchement à 75,2 – 75,35) me semble tout à approprié.
La tendance haussière MT affichée sur le titre IPSEN s’est interrompue lors de l’annonce de son léger PW. IPSEN pourrait cependant retrouver les faveurs du marché lors de l’annonce de résultats cliniques détaillées (annoncés positif en juillet) sur l’extension de la Somatuline aux tumeurs neuro-endocrines, prévue pour le 28 septembre
Les cours ont fini par se poser sur le support des 26,9 – 27. Rien n’est encore acquis, ce n’est peut-être qu’une pause avant les 26,25. Il est préférable cependant d’attendre une petite percée haussière (le dépassement des 27,4 par exemple) avant de revenir sur le titre : il est en effet préférable de prendre un titre lors de son envol à moins qu’on ait une grande confiance en la valeur et dans le support des 26,9 -27. La tendance de fond long terme reste haussière quand on regarde la tête des MM100, MM 150 et MM200. Cette dernière soutient actuellement le titre.

Les cours

Les cours de BIGBEN INTERACTIVE n’arrivent pas à décoller malgré une actualité qui sera fournie d’ici la fin de l’année avec l’arrivée de nouvelles consoles de jeu. Le titre a été récemment soumis à une pression vendeuse résultant de titres cédés sur le marché par son actionnaire principal la Compagnie Financière M.I. 29.
Les cours se dirigent, une nouvelle fois ( !) vers le support des 6,9 – 7. Sur ces niveaux, il est évident que je vais charger la mule !

L’AT sur AKKA TECHNOLOGIES réalisée il y a quelques semaines reste d’actualité.
Le passage des 24,1 et de l’oblique baissière CT nous donnera un signal d’achat. On suivra le comportement du titre GROUPE BOURBON sur la zone de support actuelle des 19,15 – 19,35.

On suivra le titre SWORD GROUP. Les résultats semestriels annoncés en juillet ont été conformes et la valorisation est modérée. Suite à de multiples cessions, la situation financière est solide avec une trésorerie qui atteint 40 M€ pour une CB de 116 M€. SWORD vient de finaliser le rachat de
Les cours se sont une nouvelle fois heurtés à la résistance des 13,4. Le titre a été fortement vendu à partir de ces niveaux ce qui a déclenché une belle spirale baissière (cf. la succession des 8 chandeliers rouges). La baisse a tout emporté, les cours sont d’ailleurs sortis par le bas du biseau ascendant ce qui n’est pas bon signe à CT. L’objectif principal sera le niveau d’initiation du biseau soit la zone de support des 11,73 – 11,8.
Côté biotech, on surveillera la suisse BASILEA PHARMA. Il y a pas mal de catalyseurs à venir sur le titre d’ici la fin de l’année. Je vais creuser le dossier dont j’avais laissé tomber le suivi il y a plusieurs années.

La bourse parisienne a particulièrement souffert cette semaine puisque le CAC40 abandonne près de 4 %. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une telle purge ! Encore une fois, le marché a pris tout le monde à contrepied : de nombreux opérateurs s’attendent en effet à un rallye de fin d’année car le mois de décembre est généralement positif. La baisse de cette semaine est due en grande partie aux craintes d’un durcissement monétaire US.
Je trouve cependant la consolidation de cette semaine plutôt saine, le marché ne peut pas monter en ligne droite. Il faut qu’il y ait des prises de bénéfices, cela permet aussi aux indicateurs techniques de respirer. Je m’attends à un hausse du marché jusqu’au mois de février. Je n’ai ensuite aucune idée de la direction que prendront les marchés financiers. Cela dépendra comme toujours, des décisions de la Fed, des statistiques économiques européennes et des communiqués de sociétés.